NOS PRESTATIONS

 

Etude & Installation

Parce qu'à la base de chaque réussite il y a un choix qui a été fait, nous sommes présents pour que ce dernier soit le meilleur possible pour vous. Grâce à notre expérience à l'international nous déterminons le besoin qu'est le votre et mettons en place une solution adaptée, ni trop importante, ni trop faible. 

                      

En nous accordant votre confiance dans la désignation puis l'installation de vos équipements vous obtiendrez la tranquillité nécessaire au bon fonctionnement de votre activité. 

                    

À l'aide de données soigneusement calculées et collectées depuis de nombreuses années dans plusieurs pays (USA, UK, France etc...) nous déterminerons avec vous quels seront les travaux à prévoir pour que l'installation des équipements ait un impact des plus minime sur tous les aspects.

                        

Que ce soit en bacs à graisse, fosses sceptique, ou même station de traitement nous disposons des technologies les plus abouties avec des partenaires américains et européens synonymes de qualité et de longévité. Nous travaillons également avec des entreprises sélectionnées pour leur sérieux et leurs compétences dans le secteur du génie civil.

"Se réunir est un début ; rester ensemble est un progrès ;

travailler ensemble est la réussite."

Henry Ford, homme d'affaire & industriel (1863 - 1947)

 

Traitement pur avec bactéries

Le traitement de l'eau est le coeur de notre activité. Avec l'évolution rapide des villes et de la population, nos réseaux publics ont plus que jamais besoin d'être protégés et entretenus.

Grâce à des procédés exclusifs, nous sommes en mesure de vous proposer un contrôle efficace et continu de vos installations. En effet, suivant votre activé les rejets vont provoquer dans les canalisations différentes réactions, pouvant conduire à des situations compliquées...
 

Dans le cas des graisses végétales ou animales utilisées dans l'industrie agroalimentaire et dans la restauration, ces dernières vont, une fois dans vos canalisations, venir de fixer aux parois au fur et à mesure qu'elles refroidissent et à terme se transformer en bouchon. 

Cela vous obligera à faire appel en urgence à une entreprise de nettoyage spécialisée et aura un coût non négligeable pour vous, sans parler des conséquences que cela entraînera sur votre activité (arrêt de production, refoulement des eaux usées, odeurs nauséabondes, émanations de gaz etc..). En effet la graisse une fois durcie devient comme du béton et la croûte est relativement dure donc très difficile à retirer...
 

Malheureusement ceci n'est pas le seul problème auquel vous pourriez faire face. Dans le cas d'une graisse stagnante, l'eau qui est dessous va s'appauvrir en oxygène et les bactéries naturellement présentes vont commencer à produire un gaz toxique : l'Hydrogène Sulfuré (ou H2S).
Nous constatons en général chez nos clients à travers le monde une réduction des coûts de vidange de leurs bacs à graisse de l'ordre de 80% tandis que les opérations de curage sont elles divisées par deux !

 

Pour comprendre l'efficacité de nos installations et de nos bactéries nous avons récemment traité une usine possédant un bac à graisse dans lequel plus d'un mètre de graisse stagnait, il était possible d'y marcher dessus tellement la croûte était épaisse et dure. Après notre installation et un suivi régulier semaines après semaines nous avons pu résorber le problème en à peine 6 mois et ceci sans aucun blocage d'activité, ni de contrainte pour l'usine. 

Et ce n'est qu'un des nombreux cas auquel nous avons fait face...

 

L'actualité mentionne régulièrement des faits divers, tous aussi surprenants les uns que les autres : Londres, en sa qualité de grande capitale européenne, a récemmment défrayé la chronique du fait d'un amas de graisses dans les égoûts de la ville (130 tonnes, 250 mètres de long, soit l'équivalent de 11 bus à l'Impériale !). 

                        

                                                                          Lisez l'article du Figaro en un simple clic sur cette icône :

 

Le H2S ou Hydrogène Sulfuré

Ce gaz méconnu du grand public est pourtant présent en grande quantité autour de nous , plus précisément sous nos pieds.
 

D'où vient il ?

Avec les rejets de nos eaux (industrielles ou domestiques) des milliards de bactéries présentent naturellement vont "consommer" les nutriments présents. Dans un premier temps ces dernières vont absorber l'oxygène, puis les nitrates (anaérobie). C'est cette dernière opération qui va entraîner la production du H2S.
 

Qu'est ce que le H2S ?

C'est un gaz fortement odorant, semblable à l'odeur d'œuf pourri et qui, à partir d'une certaine concentration peut devenir mortel pour l'homme mais aussi pour les animaux. Étant soluble dans l'eau, c'est un fléau pour les poissons qui y sont confrontés.
 

Quelques repères :

Il se mesure en Particules Par Million (PPM) et va, selon sa concentration, provoquer différentes réactions :

  • dès 0,004 PPM (soit une quantité infime), on va le percevoir de par son odeur particulière d'oeuf pourri

  • à partir de 10 PPM il provoque une irritation des yeux

  • en atteignant 100 PPM ce dernier sera responsable de toux et d'une perte de l'odorat et ce dès 2 minutes d'exposition

C'est à partir de cette concentration que le risque devient vital. En effet la perte d'odorat fait qu'on ne peut plus le déceler. Si la concentration augmente, nous allons voir ce que cela entraîne :

  • entre 200 et 300 PPM les yeux subiront une inflammation et notre appareil respiratoire sera irrité dès une heure d'exposition

  • dès 500 PPM l'homme perd conscience et, s'il n'est pas rapidement extrait de cet environnement, mourra dans les 30 à 60 minutes...

  • à partir de 800 PPM la perte de conscience sera quasi immédiate, l'arrêt de la respiration également ce qui provoquera la mort

  • enfin à 1 000 PPM notre diaphragme sera paralysé dès la première inhalation et l'asphyxie sera rapide...

Voici donc pourquoi tant de villes à travers le monde investissent des sommes importantes à la recherche d'un contrôle efficace de ce gaz. 
 

Outre le gaz, le contact avec l'air entraîne la production d'un autre produit tout aussi nuisible : l'Acide sulfurique, dont les effets sont dévastateurs sur les équipements privés et publics.

En effet ce dernier attaque littéralement la plupart des matériaux (bétons , métaux etc...) et provoque sur ces derniers de gros dégâts, qui peuvent entraîner des conséquences désastreuses pour l'homme et l'environnement (en plus des coûts faramineux que cela engendre pour la collectivité).


 

WASSO ENVIRONNEMENT POSSÈDE
LA SOLUTION À CE PROBLÈME
!

Après des années de recherche nos experts ont mis au point une bactérie végétative non pathogène qui va capter le H2S et le détruire. De par un procédé adapté et une injection régulière ce gaz ne sera plus produit, protégeant ainsi votre installation jusqu'au réseau public et plus loin encore.
 

N'hésitez pas à nous contacter pour une inspection de vos installations avec mise au point d'une stratégie adaptée et dites adieu à l'Hydrogène sulfuré !

Parce que chaque cas est unique, n’hésitez pas à nous contacter

pour réaliser un devis précis et complet !

WASSO Environnement  @2018   -  Tous droits réservés

Wasso Environnement     |   +33 (0)4 30 65 05 86    |    contact@wasso-environnement.com

                                             |   +33 (0)6 47 00 24 21    |    contact@wasso-environnement.com

                                             |   +33 (0)6 13 28 72 81    |    contact@wasso-environnement.com

                    

Wasso Environnement  met toute son énergie à vous proposer des 

solutions entièrement respectueuses de l'environnement